Comment font les voleurs pour échapper aux portiques antivol ?

0
39

L’acquisition de portiques antivol est une nécessité dans la lutte contre le vol en magasin. De plus en plus de détaillants choisissent de les installer, et plusieurs entreprises sont spécialisées dans ce domaine. Il s’agit d’une technologie ancienne, mais les nouvelles variantes, plus efficaces et plus discrètes, sont de plus en plus répandues.

Le principe de base d’un système antivol est d’activer un signal (lumineux ou sonore) lorsqu’une personne portant un objet avec un badge ou une étiquette antivol activé passe la limite du site du portail antivol.

Le portail électromagnétique antivol (EM)

La plupart des dispositifs antivol reposent sur l’induction électromagnétique. Il s’agit de l’utilisation d’ondes radio, dont la plus fréquente est 8,2 Mhz.

Une antenne est utilisée pour transmettre un courant électrique dont la valeur est modulée. Le badge antivol est composé d’une antenne et d’un minuscule circuit électrique qui réagit en émettant un signal à une fréquence déterminée appelée fréquence de résonance.

Le portail magnétique acoustique antivol (AM)

Le portillon magnétique acoustique est compatible avec les étiquettes ou badges antivol. Ces étiquettes antivol ont la vertu d’assurer une protection sur de grandes distances tout en restant insensibles aux métaux.

Le système de portail antivol par radio fréquence (RF)

Un circuit de radiofréquence est inséré dans le champ de la porte. Le badge antivol émet un signal s’il est activé. La technologie de radiofréquence, contrairement à la technologie acoustique-magnétique, peut être perturbée par le métal et ne peut pas traverser les liquides. Par conséquent, cette technologie n’est pas suggérée pour les établissements qui proposent des liquides, comme les produits cosmétiques.

L’identification par radiofréquence (RFID)

La technologie RFID pour la détection des vols est actuellement en cours de développement. Cependant, son prix reste exorbitant et cette technologie antivol n’est pas encore largement accessible. Pour identifier la marchandise volée, on utilise une technologie moderne.

Mesures antivol supplémentaires

Pour renforcer la sécurité des magasins, il est essentiel de se concentrer sur les technologies qui permettent d’identifier les personnes tout en évitant d’être détectées par les systèmes de portiques. Les doublures en aluminium dans les sacs ou les vêtements, ainsi que les brouilleurs de fréquences, sont des approches courantes.

Il existe de fines antennes qui peuvent être installées à côté des portes antivols à l’entrée des magasins pour détecter le métal ou les aimants. Elles ne sonnent pas toujours lorsqu’elles identifient un voleur potentiel, mais elles peuvent envoyer des données aux fournisseurs et aux forces de sécurité.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici