Immobilier : conseils avant d’acheter dans l’ancien

0
149
acheter dans l'ancien : Immobilier

Tout investisseur peut réaliser un investissement locatif et acheter un bien immobilier ancien. Les propriétaires achètent ce type de biens immobiliers pour préparer leur retraite, développer leur patrimoine ou produire des revenus passifs parce que les taux d’emprunt sont favorables. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer.

Mettez en place une stratégie claire pour votre projet d’achat de logements anciens.

Vous devez d’abord définir votre stratégie à court et à long terme avant de commencer à investir dans l’immobilier locatif.

Obtenez un revenu supplémentaire

L’achat d’une maison ancienne peut vous procurer un revenu mensuel. De la recherche de la propriété à la négociation du prix de vente, l’acheteur doit évaluer la viabilité. De plus, l’obtention d’un prêt immobilier peut affecter le rendement de votre bien à l’avenir. Si vous optez pour un prêt immobilier en plus de le faire vous-même, vous pouvez gagner un revenu plus rapidement.

Payez un minimum d’impôts

Lorsque vous achetez un bien immobilier ancien, vous pouvez bénéficier de plusieurs régimes d’exonération fiscale. Vous avez ainsi la possibilité de réduire vos impôts : déductions sur le prix d’achat, sur les charges et réductions sur les loyers. Sous le régime de l’immobilier, le déficit foncier subi peut également être reporté sur plusieurs années.

Se constituer un patrimoine

Un programme immobilier au grand âge est intéressant. Les biens deviennent plus rentables avec le temps (dans le neuf ou l’ancien). De plus, la possibilité de posséder un bien ancien de caractère et de bénéficier de programmes d’optimisation fiscale est un réel avantage.

Comment investir dans l’ancien : nos conseils pour un investissement locatif dans un bien ancien.

Pour acheter et réussir un investissement dans un bien ancien, il faut analyser certains critères :

La localisation du bien immobilier

Pour accéder à un bien immobilier, la localisation ne peut être négligée. Choisissez un bien ancien qui est bien situé. Qu’il soit habité par des étudiants, des jeunes travailleurs ou des seniors, choisissez un quartier doté de transports en commun et de commerces de proximité avant d’investir dans l’immobilier. Gardez à l’esprit que l’achat d’un appartement ancien de type 4 ou 5 est attractif pour les familles et les acheteurs.

Le marché immobilier local

Avant de vous adresser à une agence immobilière pour devenir propriétaire, vous devez vérifier les prix pratiqués dans la région. Vous devez également vivre dans une zone où la demande est élevée mais où les logements sont destinés aux ménages à faibles revenus.

Évaluation du chantier

Si vous achetez une résidence principale ou secondaire dans un immeuble ancien, il peut être intéressant d’effectuer des travaux énergétiques ou structurels. Vous devez faire une estimation pour déterminer si votre budget est suffisant ou non. Vous pouvez également bénéficier d’aides telles que le dispositif Anah ou le Ptz (prêt à taux zéro).

Les investissements locatifs anciens : Étudiez le régime fiscal

Avec les logements anciens, vous pouvez réduire considérablement vos impôts.

Déclarer une location vide comme un revenu foncier.

La simple location donne droit à des revenus fonciers, qui doivent être déclarés soit dans un micro-foncier, soit dans un réel simplifié (pour les revenus supérieurs à 15 000 euros).

La déclaration BIC pour la location meublée

Pour votre projet immobilier en location meublée, les revenus locatifs dans l’appartement neuf ou ancien sont déclarés au régime micro BIC avec un abattement de 50 % ou au régime simplifié (pour les loyers annuels de plus de 70 000 euros).

La taxation de votre projet d’achat dans l’appartement ancien peut être soumise à la défiscalisation de la succession immobilière :

  • La loi Denormandie ou Pinel vous permet une réduction d’impôt de 12 à 21% de la valeur d’achat de votre investissement immobilier ;
  • La loi Malraux promet une réduction de 22 à 30% du montant des travaux de rénovation qui seront réalisés après l’achat de votre bien ;
  • La loi Cosse promet une réduction d’impôt de 15 à 85% sur l’achat d’un bien immobilier soumis à un plafond de loyer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici