Pourquoi faire un diagnostic immobilier sur une dépendance ?

0
48

Avant de vendre ou de louer votre bien, vous devez procéder à une inspection de la propriété. L’objectif est de garantir au locataire ou à l’acheteur que le bien est en parfait état et ne présente aucun vice caché. Si tel est le cas, vous risquez de rencontrer des problèmes si l’acheteur ou le locataire de votre bien constate que certaines commodités ne sont pas conformes aux normes ou que le bien présente un danger pour lui. Si votre propriété comporte des dépendances, vous devez également les faire inspecter. Découvrez pourquoi.

Quelles structures peut-on qualifier de dépendances ?

Les dépendances sont divisées en deux catégories en fonction des matériaux utilisés pour leur construction : les dépendances en bois et les dépendances en maçonnerie. Les dépendances en bois peuvent être un abri de jardin, une cabane d’enfant ou une pièce de rangement. Les dépendances en maçonnerie peuvent être un garage, un atelier, etc. Ces structures étant destinées au stockage ou au travail, il est indispensable de réaliser un diagnostic immobilier pour garantir au locataire ou à l’acheteur qu’elles sont en parfait état et ne présentent pas de risque.

Les diagnostics réalisés varient d’une dépendance à l’autre. Pour les dépendances en bois, un diagnostic termites, un ERNMT, un diagnostic amiante ou plomb sont obligatoires. Pour les dépendances en maçonnerie, en revanche, le diagnostic termites n’est pas nécessaire. Il faut également noter que les diagnostics termites et plomb ont une validité illimitée. Si vous avez déjà réalisé ces diagnostics par le passé, vous n’avez pas besoin de les réaliser à nouveau.

Quels sont les avantages d’un diagnostic immobilier des dépendances ?

Un diagnostic immobilier est obligatoire pour tout bien à vendre ou à louer, ainsi que pour les dépendances. Vous devez renouveler les diagnostics de votre bien avant de signer le contrat de location ou l’acte de vente, en plus des diagnostics dont la validité est limitée. Si vous respectez cette procédure, vous pourrez avoir l’esprit tranquille après avoir signé le contrat ou réalisé l’achat. En revanche, si vous n’avez pas réalisé de diagnostic immobilier avant de mettre votre bien en location ou en vente, la situation peut se retourner contre vous. Dans le cas d’une location, votre locataire peut décider de résilier le bail sans vous contacter. Il peut également porter l’affaire devant les tribunaux et demander une réduction de loyer, etc. Vous pourriez également avoir à payer de fortes amendes si l’acheteur ou le locataire est victime d’un accident dans l’appartement. 

N’oubliez pas que le diagnostic immobilier est une protection tant pour vous que pour votre locataire ou acheteur. Vous n’êtes plus responsable de ce qui arrive au bien car vous avez déjà reçu le rapport de diagnostic technique. De plus, vous avez déjà joint une copie de ce rapport au contrat d’achat ou de location.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici