spot_img
AccueilEntrepriseCoronavirus : quels impacts sur le secteur de l'immobilier d'entreprise ?

Coronavirus : quels impacts sur le secteur de l’immobilier d’entreprise ?

La pandémie de Covid 19 et la crise économique mondiale qui en a résulté ont inévitablement eu un impact sur les marchés financiers. Le secteur immobilier n’a pas été épargné par cette douleur économique. À long terme, le secteur devrait résister, en grande partie grâce à l’action des gouvernements et au soutien des banques centrales.

Quelles sont les implications de la crise du Covid 19 ?

Avant la pandémie, les marchés immobiliers connaissaient une forte période de croissance. Soutenus par des taux d’intérêt bas et la « chasse au rendement » des investisseurs, les marchés immobiliers avaient connu plusieurs années de succès impressionnant. La location de bureaux était soutenue par une dynamique de travail saine en Europe.

Sans surprise, ces marchés ont été affaiblis par la crise du Covid 19 en 2020. Selon une étude de CBRE, un acteur majeur de l’immobilier d’entreprise, le secteur devrait revenir à la normale d’ici 2022.

L’activité devrait diminuer dans de nombreux pays européens en 2022. Certaines entreprises ont été sévèrement touchées par les mesures prises par le gouvernement pour contenir la pandémie (lockdown, couvre-feu, fermeture de certaines installations, etc.). Malheureusement, même si un soutien financier est apporté aux secteurs les plus touchés, il est très probable que toutes les entreprises ne s’en remettent pas.

Les tendances post-coronavirus

Ainsi, l’impact de la crise Covid 19 sur l’immobilier d’entreprise est encore soumis à de nombreuses incertitudes. Cependant, il est peu probable que la crise modifie profondément le secteur, mais plutôt qu’elle renforce les tendances existantes.

L’une des tendances les plus importantes déclenchées par la crise est le télétravail. Cette tendance se développait depuis plusieurs années, avec des personnes travaillant à domicile un ou deux jours par semaine. La période de restriction a obligé de nombreuses entreprises à introduire le télétravail.

Pendant la période initiale de confinement, les bureaux ont parfois été désertés, puis partiellement réoccupés, et sont aujourd’hui moins utilisés qu’avant la pandémie. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises ont adopté le télétravail hybride.

Dans les années à venir, les bureaux devront être davantage adaptés aux besoins des entreprises en termes de surface. Même si le télétravail nécessite moins de postes de travail, les bureaux devront être suffisamment grands pour permettre la distance sociale.

Epidemic a également souligné l’importance du bien-être au bureau, en particulier de la qualité de l’air. Cette tendance a également été observée ces dernières années.

Pour la logistique, la crise sanitaire a mis en évidence l’importance des chaînes d’approvisionnement locales. En effet, les entreprises qui ont choisi de délocaliser tout ou partie de leur production ont subi une baisse significative de leur productivité.

L’immobilier reste un investissement attractif à long terme

Malgré l’incertitude actuelle, le marché de l’immobilier commercial devrait continuer à offrir certains avantages aux investisseurs.

Bien que le risque locatif doive être pris en compte, si le bien est loué à long terme, les flux de trésorerie locatifs restent prévisibles. L’indexation des loyers devrait également permettre à l’immobilier commercial d’atténuer l’impact de l’inflation prévue dans les années à venir.

Articles récents

Tendances