Combien de temps faut-il pour créer une micro-entreprise ?

0
135

La micro-entreprise est le statut juridique idéal pour les chefs d’entreprise qui souhaitent lancer un projet dès maintenant. Son processus de création ne pose aucun problème. Quel est le délai pour créer une micro-entreprise ?

Quel est le délai de création d’une Micro-entreprise ?

Vous devez tenir compte d’un certain nombre de facteurs cruciaux pour estimer le temps nécessaire au lancement d’une micro-entreprise.

Le délai pour se déclarer micro-entrepreneur.

Vous devez déposer un dossier de déclaration de votre activité auprès du CFE (Centre de Formalité des Entreprises) afin d’être reconnu comme micro-entrepreneur. Votre dossier sera traité en une dizaine de jours si tous les documents nécessaires sont présentés. Dans le cas contraire, vous devrez compléter le dossier avec les documents manquants, ce qui retardera le processus d’obtention de votre statut de micro-entrepreneur. L’envoi par Internet de votre dossier au CFE est la méthode la plus rapide et la plus sûre. En moins de 24 heures, votre demande sera reçue, et vous pourrez vérifier son statut en ligne.

Le délai d’obtention d’un numéro SIRET

Pour pouvoir exercer votre activité, vous devez disposer d’un numéro SIRET. Une fois que toutes les procédures de création de votre micro-entreprise ont été suivies, celui-ci est délivré. Tous les papiers que votre micro-entreprise émet doivent comporter ce code. Pour l’obtenir, vous devez déposer un formulaire en ligne et certaines informations auprès de votre CFE. L’INSEE délivre le numéro SIRET, qui met 8 à 15 jours pour être actif.

Le délai affiliation sécurité sociale auto-entrepreneur (SSI)

La notification de la SSI doit être reçue par le micro-entrepreneur dans un délai de 4 à 6 semaines.  Vous devez attendre au moins 90 jours après le début de votre activité avant de déclarer votre premier chiffre d’affaires. Cela permet à l’administration de créer un espace en ligne contenant les informations nécessaires au bon démarrage de votre entreprise.

Combien de liquidités sont nécessaires pour lancer une micro-entreprise ?

Le lancement de votre micro-entreprise s’accompagne d’un certain nombre de dépenses.

Frais d’enregistrement et d’assurance

La procédure d’enregistrement est totalement gratuite pour les propriétaires de micro-entreprises. Il y a cependant quelques exceptions. Le droit d’immatriculation au RSCA (Registre Spécial des Agents Commerciaux) est de 24,79€ si vous exercez la profession d’agent commercial. Une formation peut être suivie par les personnes qui pratiquent une activité artisanale pour se préparer à l’installation, Cependant elle n’est plus que facultative à partir de 2019. Le coût de cette formation, mise en place par la Chambre des métiers et de l’artisanat, varie de 175 à 400 euros. L’auto entrepreneur doit souscrire une assurance professionnelle car il est responsable des préjudices subis du fait de son activité. Les coûts varient d’une entreprise à l’autre, mais il faut prévoir un budget d’environ 40 euros pour une assurance fiable.

Frais de démarrage et frais courants

Il s’agit des différents frais annexes, qui comprennent le coût de la facturation, de la papeterie et des logiciels. S’y ajoutent les frais de déplacement, les abonnements (téléphone et énergie) et les appareils de communication. Pour ces frais, vous devez prévoir au moins 200 euros par mois dans votre budget.

Quelles sont les procédures à suivre pour créer une micro-entreprise ?

Le micro-entrepreneur doit tenir compte de quelques spécificités avant de créer une micro-entreprise. Il doit suivre des processus particuliers et présenter des justificatifs.

Déclaration de votre micro-entreprise

Vous devez remplir un formulaire spécifique à votre profession afin de déclarer votre micro-entreprise. Par exemple, vous devez remplir un formulaire P0 PL si vous exercez une profession libérale. Le formulaire P0 CMB doit être rempli par les personnes qui exercent un commerce ou une profession artisanale ou commerciale. Les agents commerciaux doivent également remplir le formulaire AC0.

Obtenir la domiciliation bancaire pour votre entreprise 

Toutes les micro-entreprises sont tenues par la loi d’avoir une adresse physique, qui doit être déclarée au CFE. Plusieurs options s’offrent à vous pour cette démarche. Vous avez la possibilité d’avoir l’adresse à votre domicile, à votre lieu d’activité, à une entreprise de domiciliation ou à une pépinière d’entreprises.

En revanche, vous n’êtes pas obligé de créer un compte bancaire. Ce n’est que si vos revenus annuels dépassent 10 000 euros pendant deux ans que cela sera indispensable.

Immatriculation de votre petite entreprise

Après la création de votre micro-entreprise, le CFE se charge immédiatement de votre demande d’immatriculation. Pour ce faire, il met à la disposition des artisans un accès au Répertoire des Métiers. Le Répertoire des Métiers est le lieu d’immatriculation des personnes qui exercent une activité commerciale.

Souscrire une assurance pour votre micro-entreprise.

Il est obligatoire de souscrire une assurance professionnelle dans plusieurs secteurs d’activité. Elle concerne :

  • les métiers artisanaux contrôlés (coiffeur, plombier, pâtissier…),
  • les professions libérales (entraîneur sportif),
  • les carrières dans le bâtiment, la construction et les travaux publics
  • les transactions immobilières,
  • les carrières dans les soins à la personne, outre la médecine et le paramédical,
  • les agences de voyages,
  • des professions de l’automobile

Il est essentiel d’obtenir une assurance pour votre micro-entreprise, car elle vous protégera des risques liés à votre activité. Elle est cruciale pour le succès de votre micro-entreprise.

Combien de temps faut-il pour créer une micro-entreprise prospère ?

Dès que vous démarrez votre micro-entreprise, vous devez la gérer efficacement au quotidien pour assurer son succès. Pour ce faire, vous devez vous appuyer sur quelques éléments cruciaux, notamment la visibilité, la gestion des performances et le booster d’activité.

Augmenter la visibilité de votre micro-entreprise

Quelle que soit la taille de votre micro-entreprise, vous devez communiquer efficacement afin de la faire connaître. Cela implique la création d’un logo attrayant et de qualité, la mise en place d’un site web réputé, etc. Autant de moyens qui vous permettront de promouvoir votre entreprise et d’augmenter progressivement vos ventes.

Le contrôle des performances

Le succès de votre micro-entreprise dépend fortement d’une gestion efficace. Il s’agit de mieux gérer votre base de consommateurs et vos activités commerciales (ventes, achats et services). Vos consommateurs seront heureux et auront confiance en vous si vous les traitez bien. C’est un moyen fantastique de promouvoir l’entreprise. Pour simplifier la vie de vos consommateurs et en faire des clients fidèles, vous devez mettre en œuvre les meilleures stratégies. Par exemple, l’obtention d’une assurance décennale permet au client d’avoir l’esprit tranquille tout en protégeant votre entreprise.

Dynamiser votre entreprise

Vous devez envisager de développer des opérations supplémentaires liées à votre secteur d’activité afin d’augmenter vos revenus. Pour ce faire, vous devez constamment consulter les sites web de mise en relation. La téléprospection est une autre option que vous pouvez tenter, et c’est une méthode formidable pour arrondir vos revenus mensuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici