Assurance vélo électrique : combien ça coûte

0
76
Assurance vélo électrique : combien ça coûte

La popularité des bicyclettes électriques a augmenté ces dernières années. Il s’agit non seulement d’un moyen de transport économique, écologique et sportif, mais il offre également à son utilisateur la possibilité d’éviter les transports publics. Cependant, ces moyens de transport sont chers et peuvent donc coûter environ 200 euros ou plus. C’est cette précision qui attire l’attention des voleurs. Il est donc très judicieux de souscrire une assurance pour votre vélo électrique. Mais combien cette assurance peut-elle vous coûter ? Découvrez ici comment cela fonctionne !

Le coût d’une assurance pour vélo électrique

Le coût de l’assurance d’un vélo électrique varie d’un fournisseur à l’autre, mais aussi en fonction du prix du vélo. Par exemple, pour un vélo électrique qui coûte 1 500 euros, vous pourriez verser une mensualité de 12 euros. En réalité, le coût de l’assurance du vélo électrique le moins cher est estimé à 50 euros par an, tandis que le vélo le plus cher coûte environ 500 euros.

Si vous deviez assurer un vélo classique, vous constaterez que les coûts d’assurance de ce dernier sont plus avantageux que ceux d’un vélo électrique. Cela s’explique simplement par le fait que les réparations et les remplacements sont coûteux. Les compagnies d’assurance doivent donc s’adapter à cette réalité, ce qui rend le prix de l’assurance plus cher.

L’assurance des vélos électriques est-elle obligatoire ?

Il existe deux grands types de vélos électriques. Il s’agit du vélo à assistance électrique (VAE) et du vélo électrique.

Le vélo à assistance électrique

Le vélo à assistance électrique, plus connu sous le nom de VAE en France, est un vélo qui dispose d’un moteur auxiliaire en plus des pédales. Toutefois, ce moteur s’arrête automatiquement lorsque la vitesse de l’engin atteint 25 km/h ou lorsque le cycliste cesse de pédaler. Les VAE peuvent être assurés, mais ce n’est pas une obligation pour le propriétaire. Il faut savoir que l’État encourage l’achat et l’utilisation de ces machines et n’hésite pas à apporter une aide financière à ceux qui souhaitent les acheter et les assurer.

Le vélo électrique

Le vélo électrique est comme le vélo à assistance électrique, sauf que sa vitesse dépasse 25 km/h et peut atteindre 45 km/h. De plus, le moteur est conçu pour fonctionner que le cycliste pédale ou non. Ce type de vélo électrique est comparable à un véhicule terrestre à moteur. Il doit donc être assuré et posséder un permis. Une licence « AM » est également nécessaire pour devenir pilote.

Comment choisir son assureur ?

Il y a quelques règles à respecter pour choisir un assureur adapté à votre vélo. Vous devez :

Examiner et analyser attentivement les types de vol, de dommages et d’accidents couverts par la police, les conditions que vous devez remplir pour pouvoir bénéficier de l’assurance, etc. au-delà du tarif annuel ou mensuel du prestataire.

Toutefois, vous devez savoir que certaines compagnies offrent un prix d’assurance bas parce qu’elles ne couvrent pas tous les types de dommages. Si vous signez un contrat avec de telles compagnies, vous serez souvent en difficulté en cas de sin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici