Pourquoi Terra (LUNA) a subit un crash de près de 100% en une nuit ?

0
144

La blockchain Terra (LUNA) est suspendue après le crash de près de 100 % du Token Luna en une nuit.

La blockchain Terra a été temporairement fermée pour éviter toute offensive potentielle de la gouvernance après la chute massive du cours de la LUNA. La décision a été prise avec le soutien de Terraform Labs par la majorité des validateurs du réseau et comprend un patch pour désactiver les choix de jalonnement (staking) une fois la blockchain redémarrée.

La blockchain Terra a été officiellement arrêtée.

La blockchain Terra a été temporairement suspendue pour éviter tout assaut de gouvernance en réaction à la chute de l’UST et de son token LUNA.

Avec la coopération de Terraform Labs, une majorité de validateurs a décidé de redémarrer la blockchain après sa mise à niveau avec un patch qui a temporairement mis en pause les opérations de jalonnement.

Compte tenu du prix actuel de LUNA, un assaut de la gouvernance pourrait essentiellement mettre en danger l’ensemble de la blockchain.

Qu’est-il arrivé à l’UST stablecoin, et quel est l’avenir de l’écosystème Terra ?

Cependant, il reste à voir quelles mesures seront mises en œuvre en tandem avec cette nouvelle révélation. Do Kwon, le créateur de Terra, n’a plus donné de nouvelles depuis hier, lorsqu’il a indiqué sur Twitter qu’il cherchait des moyens de rééquilibrer LUNA et UST, qui sont désormais tous deux dans une spirale descendante

À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’UST se négocie à 0,35 $ (au lieu de 1 $), et la LUNA se vend à 0,01 $, ce qui indique un terrifiant -100 % sur tous les horizons temporels.

Notamment, la blockchain a été suspendue après un tweet du protocole Lido hier, qui notait spécifiquement cette perspective d’attaque :

Le dispositif de protection économique de Terra est valorisé à plus de 180 millions de dollars, dont plus de 200 millions de dollars en bETH sur Terra. Le réseau pourrait hypothétiquement être arrêté et ces actifs gelés lors d’une attaque économique sophistiquée. »

Quoi qu’il en soit, tous les regards sont désormais tournés vers UST et LUNA, qui figuraient toutes deux parmi les dix premières crypto-monnaies en termes de capitalisation boursière il y a seulement une semaine.

Quelques mises à jour sur TERRA LUNA

Terra a mis le correctif à disposition sur le site de développement GitHub.

Le tweet suivant a suivi l’annonce :

« Lorsque la production de blocs redémarrera, les délégations seront désactivées. Le réseau devrait fonctionner dès que les deux tiers des votes seront exprimés. Une mise à jour sera fournie dès que possible. »

La blockchain Terra s’est de nouveau effondrée la nuit dernière à 4h13, avec le bloc #7607789.

« Les validateurs Terra ont perturbé le réseau afin d’élaborer une stratégie pour le reconstruire. D’autres développements suivront. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici