Performance industrielle : les KPI à suivre

0
183
Performance industrielle : les KPI à suivre

Les indicateurs clés de performance ( KPI ) sont des mesures bien définies permettant de surveiller, d’analyser et d’optimiser les processus de production en ce qui concerne leur quantité, leur qualité ainsi que les différents aspects des coûts. Ils donnent aux fabricants des informations commerciales précieuses pour atteindre leurs objectifs organisationnels.

De nos jours, le contrôle et l’optimisation de l’ensemble du processus de production, l’assurance que les équipements fonctionnent à un niveau optimal et que les coûts de maintenance diminuent continuellement, sont des éléments essentiels d’une croissance positive dans l’industrie. Se tourner vers l’analyse manufacturière est un moyen certain d’atteindre cette croissance en utilisant des mesures interactives et en automatisant de nombreux aspects de la gestion des données. La création de rapports, la combinaison de plusieurs sources de données et la consolidation de divers points de contact sont possibles grâce aux logiciels modernes d’indicateurs de performance clés.

La pérennité d’une entreprise dépend largement de ses indicateurs de performance qualitatifs et quantitatifs. Pour répondre aux normes d’excellence opérationnelle, les entreprises de tous niveaux utilisent des indicateurs de performance qui servent désormais de référence.

Le cycle d’exploitation et le rendement des différents actifs ne sont pas les seuls paramètres sur lesquels les entreprises doivent se concentrer. Les indicateurs commerciaux et organisationnels sont tout aussi importants pour évaluer efficacement les performances d’un secteur. Nous abordons ici les principaux indicateurs de performance dans le secteur industriel.

Gestion du risque industriel

La gestion du risque industriel est une approche qui examine la probabilité qu’un risque potentiel se produise et ses conséquences. L’objectif de cette approche est de préparer l’entreprise à prévenir et à mieux gérer cette menace.

Une bonne gestion des risques repose sur une approche méthodique qui comporte plusieurs étapes. La première étape consiste à identifier les risques probables en répertoriant les situations dangereuses potentielles sur le site de production. La deuxième étape consiste à examiner les effets des risques identifiés.

L’étape suivante consiste à proposer et à appliquer des solutions appropriées pour prévenir les accidents sur le lieu de travail. Enfin, le suivi et le contrôle constituent la dernière phase d’une gestion efficace des risques.

La maîtrise de la gestion des risques dans une industrie est par conséquent essentielle pour sa durabilité. De ce fait, les intervenants du secteur tertiaire se tournent volontiers vers des experts pour mettre en œuvre des conseils en matière de performance industrielle. Dans un climat de développement constant et d’innovation technologique, la gestion des risques industriels est donc un critère de performance indéniable.

Supply chain, logistique et gestion de l’inventaire

Une entreprise qui dispose d’une chaîne logistique optimisée peut espérer augmenter sa performance économique. Elle peut générer des revenus modérément supérieurs à ceux de ses concurrents. Il est donc important d’analyser les mesures prioritaires de la chaîne d’approvisionnement.

Cela permet d’identifier les problèmes auxquels une entreprise peut être confrontée en matière de gestion logistique et d’entreposage. En effet, pour une meilleure performance industrielle, il est important d’aligner une logistique forte avec les stratégies industrielles. D’autre part, pour une entreprise de distribution ou de production, l’utilisation d’indicateurs de performance pour contrôler les stocks est d’une grande importance.

Durée totale du cycle de production

La durée totale du cycle de production est le temps idéal pour commencer et terminer la production d’une commande. Il s’agit du temps nécessaire pour transformer les matières premières en produits finis.

Il définit le rendement et l’efficacité de la machine par minute. Sa maîtrise permet d’éviter les problèmes de retard dans la livraison des commandes. Déterminer la durée totale du cycle de production permet d’identifier les processus à améliorer pour une meilleure rentabilité des activités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici