Les énergies renouvelables : Une alternative essentielle pour un avenir durable

Les énergies renouvelables sont souvent considérées comme des sources d’énergie alternatives. Elles sont indispensables pour préparer le monde à une consommation d’énergie moins polluante, plus économique et plus bénéfique pour le climat et la santé. Mais concrètement, de quoi parle-t-on lorsque l’on aborde les énergies renouvelables ? Quel est leur intérêt concret ?

Les énergies renouvelables, qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelées EnR, les énergies renouvelables correspondent aux énergies alimentées par le soleil, le vent, la chaleur de la terre, l’eau ou les marées. Elles permettent de produire diverses formes d’énergie, de l’électricité à la chaleur, en passant par du gaz, du carburant ou du combustible. L’avantage principal de ces sources d’énergie réside dans le fait qu’elles sont considérées comme inépuisables.

Ce faisant, il s’agit d’une alternative viable à l’utilisation régulière des énergies fossiles, dont les stocks sont limités. Par ailleurs, ces énergies sont globalement polluantes, ce qui rend leur emploi peu avisé en plein réchauffement climatique.

Les énergies renouvelables se divisent en cinq grandes familles différentes :

L’énergie éolienne

Elle permet de produire de l’électricité à partir du vent.

L’énergie solaire

Elle permet de produire chaleur et électricité à partir de l’exposition au soleil.

La biomasse

Elle permet de produire chauffage, chaleur et électricité.

L’énergie hydraulique

Elle se base sur la force de l’eau pour produire de l’électricité.

La géothermie

Elle permet de produire de la chaleur depuis la croûte terrestre.

Quels sont les avantages des énergies renouvelables sur l’économie, le climat ou la santé ?

Enjeu climatique

Les énergies renouvelables répondent en premier lieu à un enjeu climatique. Elles permettent en effet de réduire les émissions de gaz à effet de serre. En France, l’objectif est d’atteindre 33 % d’énergies renouvelables dans sa répartition des différentes sources d’énergie consommées.

Avantages pour la santé

Elles sont également un avantage certain pour la santé des populations. On compte en effet plus de 48 000 décès prématurés en France chaque année à cause de la pollution liée à l’utilisation des énergies fossiles. L’éolien, l’hydraulique ou le solaire n’émettent quant à eux aucun polluant.

Enjeu économique

Les énergies renouvelables constituent aussi un enjeu économique. Plus elles se développent, plus leur prix baisse. Elles deviennent alors de plus en plus compétitives, notamment vis-à-vis des énergies historiques plus polluantes. En 2028, il a été acté qu’elles représenteraient 21 milliards d’euros de valeur ajoutée brute en France, soit 10 % de la valeur créée par le secteur industriel à l’heure actuelle.

Qu’est-ce que l’énergie solaire ?

L’énergie solaire est la plus abondante et la plus exploitable de toutes les énergies renouvelables. D’ailleurs, contrairement à une croyance commune, elle peut être exploitée même par temps nuageux. En revanche, elle ne peut rien produire pendant la nuit, ce qui la rend problématique lors des pics de consommation d’énergie, qui interviennent généralement en fin de journée aux alentours de 20 h.

Les cellules photovoltaïques

Les cellules photovoltaïques récupèrent la lumière du soleil et la convertissent en électricité. Les technologies de l’énergie solaire permettent ainsi de produire diverses formes d’énergie autre que l’électricité, en commençant par la chaleur ou le froid, mais aussi de l’éclairage naturel ou des carburants.

Par ailleurs, si la construction de panneaux solaires pouvait s’avérer être un frein à leur développement il y a quelques décennies, la tendance est à la baisse. Ils sont désormais abordables et adoptés par de nombreux Français. Ils opèrent désormais comme une des sources d’électricité les moins onéreuses du marché. Autre point bénéfique : les panneaux solaires ont une longue durée de vie, qui avoisine les 30 ans.

Qu’est-ce que l’énergie éolienne ?

Le principe de l’éolien est simple. Il consiste à exploiter l’énergie cinétique de l’air en mouvement grâce à de grandes éoliennes, afin de la convertir en électricité. Il existe deux types d’éoliennes : celles situées sur des zones terrestres et celles situées en mer ou dans des zones d’eau douce.

Production d’énergie éolienne

Comme l’énergie solaire, l’éolien est une énergie liée aux conditions climatiques. Il sera ainsi nécessaire de profiter d’un niveau de vent de minimum 15 km/h pour qu’une éolienne commence à produire de l’électricité. Et c’est à 40-50 km/h qu’elle peut produire à plein régime. Il est cependant possible de prédire l’énergie fournie par des éoliennes en se basant sur les données météorologiques.

Les éoliennes en mer sont globalement considérées comme plus efficaces que les terrestres, puisque les vents y sont plus constants et plus forts de manière générale. Elles sont par ailleurs deux à trois fois plus puissantes que les éoliennes terrestres, ce qui leur permet de produire plus d’électricité par outil.

Qu’est-ce que l’énergie biomasse ?

Aussi appelée énergie de la matière vivante, la biomasse permet de fabriquer de l’électricité en se basant sur la chaleur dégagée de la combustion de matières végétales et animales. Il peut s’agir de bois, par exemple. Il s’agit d’une source d’énergie considérée comme renouvelable, à la condition que la forêt et ses arbres soient gérés de manière durable.

Le biogaz

L’énergie biomasse comprend également le biogaz. Il diffère directement du gaz naturel, qui est considéré comme une énergie fossile au même titre que le pétrole. Le biogaz est quant à lui renouvelable, grâce à ses modes de production. Il en existe trois : la méthanisation (dégradation de matière organique), la pyrogazéification (produire du méthane à partir de matières organiques) et le Power-To-Gaz (transformer de l’électricité issue d’énergies renouvelables en gaz).

Utilisation de la biomasse

Actuellement, la biomasse est principalement utilisée pour la cuisson, l’éclairage et le chauffage en milieu rural, et dans les pays en développement. Il reste important de noter que cette énergie renouvelable génère malgré tout des émissions de gaz à effet de serre, même s’ils restent moins importants que ceux issus de la combustion d’énergies fossiles.

Qu’est-ce que l’énergie hydraulique ?

Comme son nom l’indique, l’énergie hydraulique exploite l’eau pour actionner des turbines dont le but est de la convertir en énergie électrique. Le cycle de l’eau seul permet ainsi le renouvellement de la ressource, ce qui la rend entièrement renouvelable. Cependant, une fois de plus, son utilisation est conditionnée à la pluviométrie.

Hydroélectricité

L’hydroélectricité reste à ce jour la seule solution de stockage de l’électricité sur une longue période. La France, grâce à ses reliefs variés, possède en effet de nombreux grands barrages et donc d’importantes sources d’énergie hydraulique. Malgré tout, l’effet peut être considéré comme néfaste sur les écosystèmes parcertains aspects, notamment à cause de la taille imposante des infrastructures.

Qu’est-ce que la géothermie ?

Utilisation de la chaleur terrestre

La géothermie vise principalement à exploiter la chaleur présente dans la croûte terrestre. Cette énergie peut être extraite à différentes profondeurs, utilisant diverses technologies. La géothermie peu profonde extrait la chaleur à des profondeurs allant de 5 à 10 mètres, tandis que la géothermie profonde cherche cette chaleur à des niveaux beaucoup plus bas dans la croûte terrestre.

Extraction et conversion de la chaleur

À mesure que l’on s’enfonce dans la terre, la température augmente d’environ 3 degrés Celsius tous les 100 mètres. Cette chaleur peut ensuite être convertie directement en chauffage pour les bâtiments et les habitations, offrant une source d’énergie renouvelable et constante.

 

Recommended For You

About the Author: PascalD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *