Comment devenir moniteur de parapente ?

0
156
Comment devenir moniteur de parapente ?

Vous aimez le parapente et vous voulez en faire votre métier ? Que vous souhaitiez aider le plus grand nombre de personnes à découvrir cette incroyable activité par des vols en tandem ou conseiller les novices par des cours, vous n’avez qu’un seul objectif : faire de votre amour un métier ! Continuez de lire si vous souhaitez devenir moniteur de parapente et obtenir le célèbre DEJEPS Vol libre.

Conditions requises pour s’inscrire à la formation dejeps vol libre

Si vous êtes novice en parapente, il n’est pas nécessaire de vous inscrire à l’ENSA (École nationale de ski et d’alpinisme). L’organisme attend de vous que vous ayez une expérience pertinente.

Pour de bonnes raisons, vous devrez vous munir d’un certain nombre de documents :

  1. Un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication ;
  2. Une copie de votre casier judiciaire (un casier vierge est indispensable) ;
  3. Une copie de votre diplôme de « Prévention et premiers secours niveau 1 » ;
  4. Votre brevet de pilote confirmé ;
  5. Un certificat délivré par un professionnel attestant une observation du métier d’enseignant de plus de 5 jours au cours des trois dernières années ;
  6. Vos performances lors de concours ou de vols de longue distance au cours des trois dernières années.

Oui, juste ça…

L’épreuve de sélection pour l’entrée à l’ensa

En plus d’un dossier solide, sachez que les épreuves ci-après vous attendent :

  • Une évaluation des performances (sur la base des résultats en compétition ou en vol de distance) ;
  • Un test technique en vol ou au sol avec une aile de catégorie C minimum ;
  • Un examen écrit de connaissances (niveau : brevet de pilote confirmé) ;
  • Un examen physique (tel que le test de Léger-Boucher) ;
  • Un entretien téléphonique avec les jurés.

Votre affectation dans les différents centres de formation est totalement dépendante de votre qualification, ne prenez donc pas ces examens de sélection à la légère.

D.E.J.E.P.S. vol libre

L’ENSA propose une formation de moniteur de parapente sur un rythme alterné pendant 1700 heures en somme, dont 800 heures passées en centre de formation.

C’est une excellente approche pour appréhender la filière puisqu’elle permet d’appliquer ce que l’on apprend à l’école. Il est également essentiel de bien choisir son entreprise d’accueil… et, surtout, d’être extrêmement motivé !

Oui, on ne peut pas devenir moniteur de parapente du jour au lendemain. Mais cela en vaut la peine si vous êtes enthousiaste !

Des stages de parapente à Grenoble

Devenir moniteur de parapente, cela ne s’improvise donc pas. De plus, c’est un métier très délicat car il s’agit d’accompagner des particuliers qui, pour la plupart, n’ont jamais pratiqué le parapente, afin de leur permettre de passer un moment inoubliable, en toute sécurité. En effet on ne s’imagine pas quelles sensations merveilleuses on vit, lorsque l’on se laisse porter par les courants d’air et que l’on plane littéralement au-dessus du sol. Il y a des endroits dans lesquels faire du parapente est vraiment extraordinaire, tant les paysages que l’on voit défiler en-dessous de soi sont absolument merveilleux. C’est le cas pour tous ceux qui ont la chance de faire des stages de parapente à Grenoble, où la nature offre à voir des images magnifiques toute l’année. Ceux qui connaissent la ville le savent bien, parce qu’ils viennent se promener dans la région avec grand plaisir. Mais c’est tout de même autre chose de voir tout cela d’en haut, lors des stages de parapente à Grenoble où l’accent est mis, bien entendu, sur la découverte de ces décors naturels uniques. En parallèle de cela, on a vraiment l’impression physique de voler, quand on est sur un parapente, le bonheur est donc immense.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici